Articles

Affichage des articles du mai, 2020

Histoires de racines

Image
Après notre « copieuse » série de textes sur la cuisine bretonne proposés par Dominique Besançon, c’est encore de lectures que je souhaiterais vous parler aujourd’hui .
En effet, j’ai eu l’occasion de lire il y a quelques temps une bande dessinée qui m’a beaucoup touchée.
Danevell – Destins trégorrois, dont les textes ont été écrits par Nicolas de Beauregard, et la beauté des paysages retranscrite par Patrick Frappier, nous propose de découvrir ou redécouvrir l’histoire de quelques personnages célèbres et moins célèbres du Trégor, à travers les yeux et les oreilles d’un jeune garçon très attentif aux propos de son grand-père. Cette lecture m’a émue, car je me remémorais ainsi les bons moments (trop courts hélas) passés avec mon grand-père à Plougrescant, lorsque j’étais enfant, qui ont semé les graines d’un attachement inconditionnel à ce territoire du Trégor. Ce sont ces moments, les lieux découverts ensemble, les explications données par mon grand-père sur la grève, les monuments, …

Petites histoires de cuisine bretonne 10

Image
Il paraît que nous nous sommes bien alourdis, que nous avons abusé des nourritures terrestres et que, de petits plats en apéros, notre silhouette a pris des formes généreuses. La portion congrue se profilerait-elle à l’horizon du déconfinement ? Qu’allons-nous grignoter pour notre dîner d'adieu ? Trois tranches de concombre arrosées d’un zeste de citron ?  Rassurez-vous : les petites histoires de cuisine s’achèvent mais, foi de Bretonne, elles s’achèveront dans la bonne humeur. Et cochon qui s’en dédit... « sauf vot’ respect » !



. POUR COMMENCER :  SUS AUX CONCOMBRES ! 
De toute la tribu maternelle « exilée » à Versailles, Henri - le frère aîné de ma mère - m’était le plus proche. Et pour cause : quatre étages seulement nous séparaient de cet amour d’homme, bien vite enfilés par mes jambes d’enfant. Dans un monde culinaire uniformisé, le premier et le cinquième étage de notre immeuble constituaient, en quelque sorte, deux bastions de la cuisine bretonne. Le premier surtout, d’où s’écha…

Petites histoires de cuisine bretonne 9

Image
Aux fourneaux depuis le 6 avril, Dominique Besançon nous mijote de joyeuses - et néanmoins culturelles - petites histoires sur la cuisine bretonne1qui s’achèveront jeudi par un banquet d’adieu. Pour l’heure, retrouvons nos aïeux qui ont eux aussi bien ripaillé.  Les estomacs sont pleins, les corps vissés sur les bancs et les têtes alourdies. On fume, prise, chique, avale quelques petits verres de plus et les langues pâteuses se délient peu à peu. Eh ! Mac’harit, si tu nous chantais quelque chose ? Eh, Yffic, si tu nous racontais une histoire ? 


.
LA CHANSON DU CAFÉ
Les femmes raffolaient du café mais, au début du XIXe siècle, il n’avait pas encore pénétré les demeures campagnardes, il fallait aller au bourg. Elles profitaient des jours de marché, où elles vendaient les produits de la ferme, pour se retrouver à l’auberge devant un “mikado”, un café “arrosé” d’eau-de-vie. Cette coutume féminine n’a pas manqué d’inspirer les chansonniers locaux.
Approchez, jeunes gens, venez tous écouter une …